Livraison gratuite

Votre panier

Aucun article

Visa / MastercardPaiement sécurisé

Voilier habitable et transportable…
...
un vent de liberté va souffler dans vos voiles !

Peu de voiliers concilient ces deux paramètres : habitable et transportable.
A ce jour, seule une poignée de petits croiseurs entre 5,00 et 7.50 m de longueur peuvent prétendre à cette appellation.

Dans les années 70, ce concept faisait fureur et la liste des voiliers alors disponibles sur le marché était beaucoup plus étendue. Il suffit de visiter notre rubrique shipchandler  pour en témoigner !

Est-ce à dire que ce segment autrefois largement plébiscité par le consommateur nautique laisserait sa place au segment du croiseur plus grand, plus habitable mais intransportable sans une logistique professionnelle, compliquée et coûteuse ?

Phénomène de société plus riche qui ne veut plus sacrifier son sempiternel confort constamment amélioré dans l’habitat mais aussi dans la voiture et par conséquent exigé aussi pour le bateau... les grands voiliers ne sont plus que des appartements flottants où lave-vaisselle et écran plat prennent plus d’importance que la table à carte ou la convivialité du carré.

Alors pour retrouver les sensations de la voile et partager en famille ou entre amis le plaisir d’une belle croisière sur nos côtes, en rivière, sur les lacs et sur les canaux, privilégiez le croiseur habitable et transportable, facile à tracter, à garer, à mettre à l’eau, à mâter, à naviguer, à vivre et à entretenir... C’est celui-là qui vous laissera les plus beaux souvenirs de croisière par sa capacité à réunir les clefs du bonheur : la liberté et la convivialité.

Le concept

Le choix d’un petit croiseur habitable et transportable ne doit pas être un choix par défaut, mais bien la résultante d’une mûre réflexion basée sur les critères suivants :


  1.   Liberté totale de naviguer sur des sites aussi différents que la mer, les lacs, les fleuves et rivières, les canaux, en France mais aussi à l’étranger.

2. Avoir son bateau près de soi dans son jardin, son garage, dans un hangar ou un chantier naval voisin pour, en dehors des saisons de navigation, le bichonner, l’accastiller, le réparer et bien entendu -le plus important- rêver à la prochaine saison.

 
3. La convivialité d’appartenir à une même famille de passionnés, à un même clan d’irréductibles marins qui ont très souvent plus de milles à leur loch mètre que bon nombre de skippers de grosses unités qui ne sortent du port que quelques jours par an.

Une vie sociale entretenue très souvent par de dynamiques associations de propriétaires.

Tout le monde peut éprouver du bonheur à naviguer sur son petit croiseur, en solitaire ou en groupe, en famille ou entre amis. L’idéal à mes yeux reste la croisière familiale avec les enfants dès l’adolescence. Un couple et deux enfants dans un petit voilier c’est le ratio idéal pour se mouvoir aussi bien dans un cockpit que dans la cabine et cette promiscuité familiale resserre les liens autant sous un ciel d’azur que par mer formée.

4. Facilité pour un citadin éloigné de la mer: combien de Parisiens abandonnent leur bateaux au port durant 10 mois de l’année alors qu’ils pourraient profiter de la Seine et des ses infrastructures pour continuer à pratiquer leur passion ?

5.

De la croisière à la régate, il n'y a qu'un pas très facile à franchir dans ce segment de voiliers. La majorité des clubs sportifs d'habitables sont localisés sur des plans d'eau intérieurs. Compétition de haut niveau ou régate conviviale, chacun y trouvera l'occasion de comparer les performances de son bateau dans une ambiance de passionnés.

6. Avec un petit croiseur homologué insubmersible, finie la limite administrative de navigation à moins de 6 milles d’un abri. Seule les limites du bon sens vont désormais régir vos zones de navigation.

Le choix du bateau

  1.   Choisir un bateau pouvant accueillir le nombre de personnes destinées à vivre à bord.

2. Définir le type de programme recherché : Croisière côtière ou hauturière

3.

Définir le bateau qui réunit le maximum de facilités telles que :

- Poids total en charge à tracter en fonction du poids total en charge du véhicule tracteur afin d’échapper si possible au permis E (En règle générale plutôt privilégier un PTAC inférieur ou égal à 1 tonne).
- Longueur hors tout de l’ensemble tracté (bateau + remorque) afin de faciliter les manœuvres sur route.
- Type de coque : Privilégier la facilité de mise à l’eau et de la mise sur remorque, la facilité d’accoster sur une plage. Favoriser une faible tirant d’eau pour faire du rase-cailloux. Attention à ne pas descendre trop bas en tirant d’eau car la surface mouillée diminue considérablement et alors le bateau devient difficile à contrôler en cas de vent fort.
- Choisir un bateau marin et sûr. Insister sur un armement de sécurité professionnel car on ne joue pas avec sa vie ni celle de sa famille ou de ses amis.
- Une habitabilité permettant de recevoir le nombre de personnes à bord.
- De vraies couchettes, une table intérieure, un petit bloc cuisine (réchaud & évier), l’eau sous pression et l’électricité pour éclairer la cabine mais aussi s’identifier aux autres en cas de navigation de nuit. Un projecteur de pont peut être aussi très utile en cas de manœuvre de nuit sur le pont avant. Enfin un WC marin peut s’avérer utile pour des croisières de plusieurs jours.

Le choix de la remorque

Souvent aussi important que le choix du bateau lui-même. Trop souvent négligé pour des raisons financières et de méconnaissance.

  1.   Elle doit être adaptée à la forme de la coque


2. Elle doit correspondre à un programme bien précis : Mise à l’eau sur cale ou grutage

3.

Privilégier un PTAC constructeur toujours :

- avec une marge d’au moins 10 % entre la charge utile, le poids de la remorque et le PTAC.
- inférieur au PTAC du véhicule tracteur pour éviter le permis E
- inférieur au PTAC du véhicule tracteur + PTAC remorque < 3.5 Tonnes pour éviter le permis E 

Conclusion

Vous vous reconnaissez pleinement dans les différents points évoqués ci-dessus ?
Vous avez le profil idéal pour accéder à ce programme de navigation...
En quand vous rencontrerez un de ces petits croiseurs transportables,
pensez toujours qu’un vent de liberté souffle dans ses voiles
et que cela n’a pas de prix dans le cœur d’un marin !

 

Minicroiseur
Gaël Giraud

6, rue Jules Dumont d’Urville
La Rogère - 44760 La Bernerie en Retz

Tél : 06 60 84 95 82

la boutique en ligne accastillage
voilerie
vêtements...
Contactez-nous

shipbuilder - gréements voiliers - achat accastillage - accastillage voilier - shipchandler

Minicroiseur
6, rue Jules Dumont d'Urville
La Rogère - 44760 La Bernerie en Retz

Tél. : 06 60 84 95 82

A propos